Ecoutez Radio Sputnik
    Cockpit d'un Airbus A320. Archives

    Les compagnies aériennes durcissent les normes de sécurité

    © Sputnik . Dmitri Korobeynikov
    International
    URL courte
    Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)
    0 60
    S'abonner

    L'Agence européenne de la sécurité aérienne a recommandé aux compagnies aériennes d'assurer la présence d'au moins deux personnes autorisées dans le cockpit suite au crash de l'Airbus allemand dans les Alpes.

    Le groupe aéronautique franco-néerlandais Air France-KLM a adopté une règle assurant la présence d'au moins deux personnes autorisées dans le cockpit, a annoncé jeudi le directeur général du consortium Alexandre de Juniac. 

    "Deux personnes sont en permanence dans les cockpits des avions Air France-KLM depuis mercredi, comme le recommande l'Agence européenne de la sécurité aérienne depuis le crash de l'A320 de la Germanwings dans les Hautes-Alpes", a indiqué M.de Juniac. 

    La semaine dernière, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a recommandé aux compagnies aériennes d'assurer la présence d'au moins deux personnes autorisées dans le cockpit, dont au moins un pilote. Cette décision fait suite au crash de l'Airbus A320 de Germanwings provoqué par le copilote Andreas Lubitz en l'absence du commandant de l'équipage dans le cockpit. 

    L'Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande ont également adopté cette mesure de sécurité. Les compagnies des Emirats arabes unis ont aussi interdit à leurs pilotes de rester seuls dans le cockpit. 

    La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) s'oppose à la norme de "deux personnes dans le cockpit", a déclaré son PDG Driss Benhima.

    Dossier:
    Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)

    Lire aussi:

    Crash A320: Lufthansa prévoit 300 millions de dollars d'indemnisation
    Crash de l'A320: "tout le monde se souviendra de moi"
    Crash A320: l'enquête reste ouverte pour homicides involontaires
    Tags:
    Airbus A320, Air France-KLM, Alexandre de Juniac, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik