International
URL courte
0 512
S'abonner

La Pologne doit faire preuve de prudence en critiquant la Russie, car en cas de réchauffement des relations entre Moscou et l'Occident, Varsovie pourrait se retrouver seule avec sa position antirusse rigide, met en garde un conseiller du président polonais.

Les relations entre la Russie et l'Occident peuvent se réchauffer un jour, et il importe de ne pas rater ce moment, a estimé vendredi Roman Kuźniar, conseiller diplomatique du président polonais.

"Je ne pense pas que le temps du dégel soit déjà venu, mais il ne manquera pas de venir tôt ou tard (…) Et la Pologne pourrait alors s'avérer l'unique pays de l'Europe à avoir des relations glaciales avec la Russie. Nous devons nous en rendre bien compte", a déclaré M.Kuźniar sur la chaîne de télévision TVN24.

Il a rappelé à cette occasion la vieille tradition de l'Occident de satisfaire les intérêts de Moscou aux dépends des partenaires cadets.  

"Dans un tel cas, il serait facile de marginaliser la Pologne. Aussi, devons-nous nous guider sur la stratégie d'autres pays", a conclu le conseiller du chef de l'Etat polonais en affaires étrangères.

Lire aussi:

Présidentielle polonaise: cette candidate glamour qui fait bouger les lignes
La Pologne se prépare à un conflit militaire
Faucons vs colombes: l’Europe divisée face aux sanctions contre la Russie
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
TVN24, Roman Kuźniar, Occident, Europe, Pologne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook