International
URL courte
Situation dans le Donbass (2015) (227)
0 643
S'abonner

Le journal allemand DWN souligne le caractère constructif des initiatives russes concernant l'Ukraine et constate qu'elles tranchent manifestement avec les affirmations de Kiev selon laquelle Moscou veut la guerre.

Moscou fait tout son possible pour apporter une solution pacifique au conflit dans le Donbass et sortir l'économie ukrainienne de la crise, affirme le quotidien économique Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN) dans son article "La Russie veut accélérer la reprise en Ukraine". 

Premièrement, la Russie n'aurait pas entrepris de démarches axées sur la "détente" si — comme le prétendent les responsables politiques ukrainiens et un grand nombre de leurs collègues occidentaux – elle cherchait à déstabiliser l'Ukraine, estiment les auteurs de l'article.

Ils soulignent notamment que Moscou insiste sur le respect des accords de Minsk et que lors de sa récente visite à Bratislava, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a invité les parties impliquées dans le conflit ukrainien à retirer de la ligne de front les armes d'un calibre inférieur à 100 mm. Il est à noter que cette initiative va plus loin que les dispositions de l'accord de Minsk qui engage les belligérants à ne retirer que les armements d'un calibre supérieur à 100 mm. 

Alors que le chef de la diplomatie russe déclare que "le conflit ne peut pas être réglé militairement, mais uniquement sur la base de l'accord de Minsk", les autorités de Kiev continuent d'affirmer que Moscou veut poursuivre la guerre.

Deuxièmement, la Russie aurait pu provoquer un défaut de paiement en Ukraine en exigeant notamment le remboursement du crédit de trois milliards de dollars octroyé sous Viktor Ianoukovitch. Selon les termes de l'accord de prêt, Moscou est en droit de réclamer le remboursement du crédit si la dette souveraine de l'Ukraine dépasse 60% de son PIB. 

Troisièmement, selon la chaîne de télévision LifeNews, la partie ukrainienne ne s'empresse pas d'honorer ses engagements contractés lors des négociations au "format Normandie" le 12 février à Minsk. La mission spéciale d'observation de l'OSCE constate régulièrement des bombardements effectués par l'armée ukrainienne. Pis, Kiev cherche à dissimuler aux observateurs des armements lourds déployés près de la ligne de front, comme en témoigne une vidéo des positions ukrainiennes dans le village de Peski filmée depuis un drone. 

Enfin, Kiev n'a toujours pas défini le statut du Donbass dans le délai fixé par l'accord de Minsk et tarde à amender la Constitution. Les autorités des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk attendent la réaction des pays garants de l'accord au non-respect par Kiev de la disposition concernant la définition du statut de ces deux entités territoriales.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2015) (227)

Lire aussi:

L'Ukraine au menu d'entretiens Lavrov-Reynders à Moscou
Casques bleus pour l'Ukraine: Moscou rejette cette initiative
Vers la paix en Ukraine
Situation dans le Donbass (2015)
Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015)
Tags:
Sergueï Lavrov, Viktor Ianoukovitch, Lougansk, Donetsk, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook