International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
0 260
S'abonner

Moscou accueille des consultations intersyriennes, suite aux négociations de paix de Genève I en juin 2012 et Genève II en février 2014, sous l'égide des Nations unies et des grandes puissances.

Le deuxième round des négociations entre les autorités et l'opposition syriennes sur la recherche d'un règlement de la crise qui embrase la Syrie depuis 2011, et a déjà fait plus de 200.000 morts, a démarré lundi à Moscou et se poursuivra jusqu'au 9 avril, rapporte RIA Novosti.

"Les forces d'opposition ont concerté l'agenda des consultations avec les représentants du gouvernement syrien", a annoncé Qadri Jamil, secrétaire du parti "Volonté populaire" et membre de la direction du Front du changement et de la libération.

Selon ce dernier, l'opposition syrienne a évalué la situation actuelle en Syrie et évoqué des moyens d'améliorer la situation humanitaire dans le pays.

"La discussion a également porté sur des mesures de confiance entre opposition et gouvernement, l'éventualité d'un règlement politique et la préparation de Genève III", a déclaré M.Jamil.

Et d'ajouter que le 7 avril, l'opposition entendait poursuivre l'examen des questions d'organisation pour s'engager par la suite dans des négociations avec les représentants de Damas.

"Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov rencontrera les participants aux négociations intersyriennes", a annoncé à RIA Novosti le modérateur de ces consultations Vitali Naoumkine, directeur de l'Institut des études orientales.

Selon lui, on ignore pour le moment si les participants feront ou pas une déclaration quelconque à l'issue des consultations. 

L'initiative de Moscou pour accueillir des consultations intersyriennes intervient après les négociations de paix de Genève I en juin 2012 et Genève II en février 2014, sous l'égide des Nations unies et des grandes puissances.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les USA simulent une frappe nucléaire contre la Russie, un sénateur russe réagit
Tags:
négociations, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook