International
URL courte
13284
S'abonner

Bruxelles demande à Athènes de se conformer à la politique européenne commune à l'égard de la Russie.

Le président du parlement européen Martin Schulz a recommandé au premier ministre grec Alexis Tsipras de ne pas mettre en danger l'unité de l'Union européenne lors de sa visite en Russie.

"Je ne sais pas si la Russie octroiera ou non une assistance financière à la Grèce (…), mais je recommande à M.Tsipras de ne pas mettre en péril l'unité de l'Union européenne", a déclaré M.Schulz dans une interview accordée au journal allemand Bild.

"La Grèce exige des preuves de solidarité de la part de l'UE, et elle les reçoit. De ce fait, nous sommes également en mesure de lui demander de rester attachée à la politique de mesures communes", a souligné le président du PE.

Alexis Tsipras
© REUTERS / Hannibal Hanschke
Le chef du gouvernement grec se rendra à Moscou pour une visite de travail les 8 et 9 avril. Au cours de son séjour, il s'entretiendra avec le président russe Vladimir Poutine, le premier ministre Dmitri Medvedev et le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Narychkine.

A l'approche de la visite de M.Tsipras en Russie, les médias occidentaux ont affirmé que la Grèce envisageait de demander une aide économique à Moscou.

Arrivé au pouvoir en janvier 2015, le nouveau gouvernement grec dirigé par le parti de la gauche radicale Syriza s'est opposé au durcissement des sanctions décrétées par l'UE à l'encontre de la Russie sur fond de crise ukrainienne.

En avant, Troyens!
"En avant, Troyens!"

Lire aussi:

Bruxelles fait chanter la Grèce
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Des chasseurs russes interceptent deux bombardiers américains au-dessus de la mer Noire
Tags:
Union européenne (UE), Martin Schulz, Alexis Tsipras, Grèce, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook