Ecoutez Radio Sputnik
    Production de pétrole

    OPEP: Riyad fait allusion à une reprise des négociations avec la Russie

    © AP Photo / Hasan Jamali
    International
    URL courte
    0 307
    S'abonner

    L'Arabie saoudite n'exclut pas une reprise des discussions avec des pays, tels que la Russie et le Mexique, sur la coordination des livraisons de pétrole, car à défaut d'une telle coopération, le brut risque de rester à 60 dollars le baril au retour de l'Iran sur le marché.

    L'Arabie saoudite, un poids lourd de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et le premier exportateur de brut au monde, est prête à aider à faire remonter les prix du baril, a indiqué mercredi le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Naïmi. 

    "Le royaume est toujours prêt à aider à ramener de la stabilité sur le marché et à améliorer les prix de manière raisonnable et appropriée, mais avec la participation des principaux pays producteurs et exportateurs", a déclaré le ministre lors d'une conférence sur l'économie saoudienne.

    Et d'ajouter que le royaume, les pays du Golfe ou de l'OPEP ne devaient pas être les seuls à faire un effort.

    "Riyad a besoin pour cela de la coopération des pays OPEP et non-OPEP", a précisé M.al-Naïmi.

    Ces propos du ministre saoudien ont entraîné la hausse des cours, qui évoluaient depuis un moment près d'un creux de six ans. Les traders ont lu dans ces déclarations la perspective d'une reprise des discussions avec des producteurs comme la Russie et le Mexique en vue de réduire la production pour soutenir les prix.

    Lire aussi:

    Rosneft: l'OPEP déstabilise le marché pétrolier
    L'OPEP marque ses premiers points contre les États-Unis
    L'OPEP ne peut plus "protéger" le prix du pétrole (ministre émirati)
    L'OPEP sème la crise pétrolière (expert de la Banque mondiale)
    Tags:
    pétrole, OPEP, Ali al-Naïmi, Mexique, Russie, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik