Ecoutez Radio Sputnik
    Alexandre Loukachenko

    Minsk jette les bases d’une coopération militaire avec l'Irak

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    0 281
    S'abonner

    La coopération technico-militaire entre la Biélorussie et l'Irak figure parmi les domaines susceptibles de porter les relations entre les deux pays à un niveau plus élevé, a affirmé le président biélorusse Alexandre Loukachenko recevant jeudi à Minsk le chef de la diplomatie irakienne Ibrahim al-Jaafari.

    La Biélorussie a intérêt à développer avec l'Irak une coopération économique, commerciale et technico-militaire, ainsi que des échanges en matière d'éducation, a annoncé jeudi à Minsk le président biélorusse Alexandre Loukachenko lors d'une rencontre avec le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari.  

    "Nous devons porter nos relations à un niveau plus élevé. Il faut bâtir les fondements de nos relations. Ces dernières pourraient reposer sur les échanges économiques et commerciaux et, compte tenu des particularités spécifiques de l'Irak actuel, sur la coopération technico-militaire", a déclaré M. Loukachenko.  

    Le chef de l'Etat biélorusse a également évoqué la coopération entre les deux pays dans le domaine de l'éducation, précisant que la Biélorussie était toujours prête à accueillir des Irakiens désireux de faire leurs études dans les établissements d'enseignement médical et technique. Il a en outre souligné la nécessité de définir trois ou quatre projets pouvant constituer la base de la coopération bilatérale.  

    Selon M. Loukachenko, "le principal intérêt de la Biélorussie en Irak réside dans la stabilité en Irak". 

    "Si nous pouvons aider de quelque manière que ce soit au rétablissement de la stabilité en Irak, nous le ferons nécessairement comme nous l'avons toujours fait. Quelque tournure que prennent les événements en Irak, vous devez être sûrs que nous avons toujours été et resterons amis", a conclu le chef de l'Etat biélorusse.

    Tags:
    Ibrahim al-Jaafari, Alexandre Loukachenko, Biélorussie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik