International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
1571
S'abonner

Un an après la révolution pro-européenne née place Maïdan et qui a mené à la chute du président Viktor Ianoukovitch, la paix reste encore très fragile. L'Ukraine court à un 3e Maïdan, avertit l'ancien chef de l'Etat polonais Aleksander Kwaśniewski.

L'Ukraine est menacée d'un 3e Maïdan qui la ferait se retourner vers la Russie, les Ukrainiens étant épuisés par la ruine et l'instabilité, a estimé dans une interview à TVN24  l'ex-président polonais Aleksander Kwaśniewski.

"Poutine attend quand le peuple ukrainien exténué organisera un 3e Maïdan et dira:+Nous en avons assez, de ce rêve européen. Allons donc parler avec ceux qui peuvent nous vraiment aider+.

Et il se trouvera en Ukraine des politiques qui se mettront à assurer qu'il n'y a tout simplement pas d'autre voie que celle de s'entendre avec Moscou. Et la génération aînée pourrait l'accepter facilement", a déclaré M.Kwaśniewski.

Il a aussi évoqué la politique intérieure du président ukrainien Piotr Porochenko, notamment sa lutte contre les oligarques.

"En pratiquant une telle politique, des décisions douloureuses sont inévitables, alors que ce processus est extrêmement compliqué pour M.Porochenko qui est lui-même oligarque", a fait remarquer l'ancien chef de l'Etat polonais.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Sans le putsch du Maïdan, l’Ukraine verrait aujourd’hui des élections présidentielles
Maïdan : la face cachée d’une révolution
Ukraine: le Secteur droit menace de déclencher un nouveau Maïdan
Le coup d’État à Kiev était préparé bien avant le Maïdan
Tags:
Maïdan, Viktor Ianoukovitch, Petro Porochenko, Aleksander Kwasniewski, Russie, Pologne, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook