International
URL courte
0 423
S'abonner

Lors d'une rencontre avec Mme Simpson-Miller, le président américain l'appelait "Madame la Présidente", bien qu'elle ne soit que chef du gouvernement jamaïcain.

Le président américain Barack Obama, en visite en Jamaïque, a confondu le poste de la première ministre du pays Portia Simpson-Miller, ont annoncé les journalistes qui accompagnent le chef de l'Etat dans ce déplacement.

Lors de la rencontre avec Mme Simpson-Miller, le président des Etats-Unis l'appelait "Madame la Présidente", bien qu'elle ne soit que chef du gouvernement jamaïcain, Elizabeth II, reine du Royaume-Uni et des 16 royaumes du Commonwealth, étant le chef formel de la Jamaïque qui a proclamé son indépendance face à la Grande-Bretagne en 1962.  

Les politiques américains, y compris du plus haut rang, sont souvent critiqués dans la presse pour leur mauvaise connaissance des réalités et des postes à l'étranger. Ainsi, l'ex-président George W. Bush appelait le premier ministre espagnol M. le Président, bien que l'Espagne soit une monarchie constitutionnelle. L'ancien vice-président Al Gore confondait la Slovénie et la Slovaquie, alors que le sénateur John McCain a appelé un jour l'Abkhazie la "Kapkazie".

Lire aussi:

La chaîne CNN confond Barack Obama et Oussama ben Laden
Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Tags:
Portia Simpson-Miller, Barack Obama, États-Unis, Jamaïque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook