International
URL courte
1526
S'abonner

Selon le sénateur français Jean-Pierre Sueur, le nombre de Français qui se trouvent en Syrie a augmenté de 84% en un an.

Près de 1.500 Français sont partis faire le jihad en Syrie et en Irak, indique un rapport de 440 pages publié mercredi par une commission d'enquête sénatoriale sur l'organisation et les moyens de la lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe.

"A la date du 9 mars 2015, les services de renseignement avaient recensé un total de 1.432 ressortissants français partis vers les zones de combat syro-irakiennes, 413 se trouvant effectivement dans les zones de combats, dont 119 femmes. Un total de 261 personnes auraient quitté le territoire syro-irakien, dont 200 pour regagner la France. 85 seraient présumées décédées sur place et 2 seraient emprisonnées en Syrie", lit-on dans le rapport.

"Le nombre de personnes françaises qui sont aujourd'hui en Syrie a augmenté de 84% en un an. Et le nombre de signalements augmente. Je pourrais citer des quantités de chiffres. En réalité, le fléau s'accroît de jour en jour", a déclaré le rapporteur de la commission Jean-Pierre Sueur, sur Europe 1.

Selon M.Sueur, les Français représentent 47% des 3.000 jihadistes européens recensés dans les régions contrôlées par le groupe extrémiste Etat islamique.

La commission d'enquête a fait 110 propositions pour mieux lutter contre le phénomène de radicalisation en France.

Lire aussi:

Jihad en Syrie: Belgique et France résolues à identifier leurs ressortissants
Syrie: les djihadistes font d’Idlib leur "capitale"
France: des djihadistes présumés interdits de sortie du territoire
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
djihadisme, Jean-Pierre Sueur, Syrie, France, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook