Ecoutez Radio Sputnik
    Bombardement de Kobané (Archives)

    Lutte antiterroriste: inutile de bombarder des Etats souverains, selon Moscou

    © AP Photo/ Vadim Ghirda
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    0 1025
    S'abonner

    Il est inadmissible et inutile, dans la lutte contre le terrorisme, de bombarder les territoires d'Etats souverains et surtout sans l'autorisation des autorités de ces derniers, prévient un vice-ministre russe de la Défense.

    Les bombardements des territoires d'Etats souverains sans leur autorisation sont inadmissible et parfaitement inutiles dans la lutte contre le terrorisme, a indiqué samedi le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov dans une interview à RIA Novosti.

    "Les bombardements du territoire d'Etats souverains sans leur aval, comme cela est le cas en Syrie, sont inadmissibles. Et il est très peu probable qu'ils donnent le résultat espéré aux auteurs de telles attaques", a déclaré le général. 

    Et d'ajouter qu'on ne pourrait venir à bout du terrorisme que par des efforts collectifs. 

    "Et nous sommes prêts à coopérer avec nos partenaires européens, mais à condition que les normes internationales du recours à la force soient strictement respectées", a souligné le vice-ministre. 

    Depuis 2011, la Syrie est le théâtre d'affrontements violents entre les troupes gouvernementales et des groupes armés de différentes provenances réunissant, entre autres, des mercenaires étrangers. Selon l'Onu, le conflit a déjà fait plus de 200.000 morts. Plus de 7 millions de Syriens ont dû quitter leurs foyers pour s'installer dans d'autres régions du pays et près de 4 autres millions se sont réfugiés à l'étranger. 

    Depuis août dernier, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition effectuent des frappes contre les positions des djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie, et ce sans l'aval de Damas.

    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    Irak: un expert en armes chimiques de l’EI tué dans les frappes
    Syrie: 14 positions de l'EI détruites par des frappes de la coalition
    Syrie: les frappes aériennes contre l'EI restent sans effet (Assad)
    Tags:
    Etat islamique, Anatoli Antonov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik