International
URL courte
0 1194
S'abonner

Pas d'accès aux sites militaires iraniens pour les inspecteurs étrangers, prévient Téhéran.

L'Iran exclut toute possibilité d'accès des inspecteurs étrangers sur ses sites militaires, a déclaré samedi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araghchi dans une interview à l'agence Tasnim.

"Nos missiles, tant balistiques qu'autres, ne se trouveront jamais sous contrôle d'autrui", a affirmé le diplomate.

Et de préciser qu'aucune visite de ces sites ne serait autorisée.  

M.Araghchi reprend ainsi les propos tenus mercredi dernier par le ministre de la Défense de la République islamique, le général Hossein Dehgan.  

Selon ce dernier, les inspecteurs internationaux ne seront pas autorisés à inspecter les sites militaires iraniens, selon les termes de l’accord-cadre avec les puissances mondiales sur le programme nucléaire du pays.

"Les informations de médias étrangers laissant entendre que l’accord permettrait aux experts de l’Agence international de l’Energie atomique (AIEA) d’inspecter les centres militaires à travers l’Iran sont des +mensonges+ et des +tromperies+", a martelé le général.

Lire aussi:

Proche-Orient: pas de course aux armements suite à l'accord avec l'Iran
Nucléaire iranien : une sensation attendue
L'Iran lance la construction d'une nouvelle génération de missiles et de drones
Iran: test réussi de deux missiles (Défense)
Tags:
Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Abbas Araghchi, Iran, Hossein Dehghan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook