International
URL courte
0 276
S'abonner

Le premier ministre indien Narendra Modi a annoncé le 10 avril avoir demandé au président François Hollande de livrer 36 Rafale à l'Inde au lieu des 126 initialement prévus.

Tout achat supplémentaire d'avions de combat Rafale, au-delà des 36 commandés le 10 avril, se fera de gouvernement à gouvernement, a annoncé lundi le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar.

"Toute commande supplémentaires se fera de gouvernement à gouvernement (G2G). La société Dassault produira 36 Rafale en France", a indiqué l'édition Economic Times se référant au ministre Parrikar.

Le premier ministre indien Narendra Modi a annoncé le 10 avril, lors d'une visite en France, avoir demandé au président François Hollande de livrer 36 Rafale à l'Inde au lieu des 126 prévus. Le contrat franco-indien prévoyait initialement la fabrication de 18 appareils en France, puis de 108 avions sous licence sur place dans le cadre d'un transfert de technologies inédit.

Les médias indiens ont antérieurement annoncé que le ministère indien de la Défense envisageait de renoncer à l'acquisition de chasseurs Rafale qui avaient remporté un appel d'offres en 2012, en raison du prix élevé de ces appareils qui était passé de 12 à 20 milliards de dollars ainsi que suite au refus de Paris de transmettre des technologies à la partie indienne.

Lire aussi:

Rafale pour l'Inde: Modi et Hollande pourraient signer le contrat
Rafale pour l'Inde: le contrat toujours en vigueur
Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Tags:
Rafale, Manohar Parrikar, Inde, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook