International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 314
S'abonner

La chancellerie du premier ministre finlandais a été sujette, de 2011 à 2014, à une fuite d'informations confidentielles, des inconnus ayant réussi à avoir accès aux lettres électroniques du chef du gouvernement Jyrki Katainen.

La chancellerie du premier ministre finlandais a été sujette, de 2011 à 2014, à une fuite d'informations confidentielles, des inconnus ayant réussi à avoir accès aux lettres électroniques du chef du gouvernement Jyrki Katainen, de son conseiller et d’autres fonctionnaires, annoncent mardi les médias locaux.

Cette information a été confirmée par le porte-parole du gouvernement Markku Mantila qui a précisé que les hackers étaient surtout intéressés par la correspondance ayant trait aux sanctions de l'UE à l'encontre de la Russie.

"Je ne connais pas la teneur exacte des lettres, je ne suis au courant que de leur thème. En je ne sais non plus comment cette question (des sanctions de l'UE) a été évoquée",  a indiqué le porte-parole.

Les autorités finlandaises ont ordonné d'ouvrir une enquête sur la fuite.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Les réseaux sociaux font et défont les présidents
Russie: renforcer la sécurité informatique (Poutine)
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
Union européenne (UE), Jyrki Katainen, Markku Mantila, Finlande, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook