International
URL courte
0 1098
S'abonner

Vu les conséquences des campagnes militaires de l'Otan en Libye et Afghanistan, les Européens sont de plus en plus critiques envers la politique de l'Alliance et mécontents des plans des Etats-Unis, constate l'historien suisse Daniele Ganser.

Le comportement de l'Alliance atlantique fait monter la tension en Europe et agace de plus en plus les citoyens de l'Union européenne, estime le professeur d’histoire contemporaine à l'Université de Bâle Daniele Ganser.

Selon l'historien suisse, les "jeux de muscles dangereux" seraient nécessaires à Washington pour assurer à ses alliés de l'Otan que les Etats-Unis n'hésiteront pas à envoyer des troupes en Europe.

Néanmoins, fait remarquer M.Ganser, ce n'est pas du tout ce que les Européens souhaitent, car une telle politique pourrait aggraver la situation en Ukraine et se solder même par une guerre dans d'autres pays. 

Et d'ajouter que l'actuelle guerre de l'information avait réussi à faire croire aux citoyens de la Suisse, de l'Allemagne, de l'Italie, de la France, de l'Estonie, de la Lettonie et d'autre pays que la Russie était la source de tout le problème. Quoi qu'il en soit, pour que la situation se présente autrement, il suffit de regarder les événements d'un autre côté.

"En effet, qu'est-ce qui se produirait, par exemple, si des avions, chars et navires russes traversaient l'Atlantique et se dirigeaient au Mexiques pour se livrer à des jeux militaires aux portes des Etats-Unis", se demande l'expert.

Il conclut que des exercices militaires dans les pays baltes et les manœuvres de l'Otan en Europe de l'Est sont dangereux, de tels jeux risquant d'échapper à tout contrôle.

"En y organisant des exercices, l'Alliance ne fait qu'aggraver la situation", avertit M.Ganser.

Lire aussi:

Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Tags:
OTAN, Daniele Ganser, États-Unis, Afghanistan, Libye, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik