International
URL courte
0 521
S'abonner

La Maison blanche est consciente que les livraisons de systèmes de missiles antiaériens S-300 ne contredit pas les résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu, a déclaré le porte-parole officiel de l’administration américaine Josh Earnest.

"La livraison de ces systèmes défensifs n’est pas interdite par le Conseil de sécurité de l’Onu", a-t-il indiqué lors d’un briefing. 

Le porte-parole a toutefois rappelé que Washington avait formulé aux fonctionnaires russes haut placés sa préoccupation face à l’intention de Moscou de livrer les missiles.

Selon M. Earnest, la Russie pourrait avoir été contrainte de livrer les missiles en raison de la situation économique difficile créée par les sanctions occidentales contre Moscou.

Le président Vladimir Poutine a récemment signé un décret levant l'interdiction de livrer des missiles antiaériens S-300 à l'Iran.

L'exécution du contrat en question, signé en 2007, avait été suspendue en 2010 par le président russe de l'époque Dmitri Medvedev. Cette démarche unilatérale de la Russie excédait le cadre de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu, qui interdisait exclusivement de fournir des armements offensifs à Téhéran en raison de son programme nucléaire.

Lire aussi:

Missiles S-300: Poutine lève l'embargo sur les livraisons à l'Iran
S-300: Téhéran retirera sa plainte dès livraison des missiles
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook