International
URL courte
Situation dans le Donbass (2015) (227)
0 439
S'abonner

Les relations entre les déplacés des régions orientales de l’Ukraine et les régions d’accueil du pays sont de plus en plus tendues, lit-on dans un rapport du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’Onu.

Le nombre de déplacés internes (DI) enregistrés atteint 1.228.090 personnes. Rien qu’au cours de la semaine écoulée, environ 15.000 personnes ont été enregistrées en tant que DI. Selon l’OCHA, plus de 800.000 citoyens ukrainiens ont demandé l’asile dans d’autres pays, dont près de 660.000 en Russie, et plus de 80.000 en Biélorussie.

"Par rapport à la semaine dernière, le nombre de citoyens d’Ukraine demandant l’asile et d’autres formats de résidence dans les pays voisins a augmenté de 23.600 personnes", stipule le document.

Par ailleurs, les cas de mauvais traitements contre les déplacés des régions orientales sont de plus en plus fréquents sur le territoire de l’Ukraine.

"Nous recevons de plus en plus souvent des communiqués sur les relations tendues entre les déplacés et les communautés d’accueil en Ukraine. Un monitorage réalisé par des ONG locales montre que des « déclarations haineuses » ont été utilisées contre les déplacés dans plusieurs régions. Dans la ville de Pavlograd (région de Dniepropetrovsk), les déplacés sont accusés de nombreux problèmes sociaux", indique le rapport.

Le rapport note également que certains déplacés retournent contre leur gré dans les zones échappant au contrôle du gouvernement car ils craignent les persécutions, la perte de leurs biens et les intimidations contre les membres de leur famille.

Le document publié lundi indique que depuis la mi-avril 2014, au moins 6.116 personnes ont été tuées et 15.491 blessés dans la zone de conflit dans l'est de l'Ukraine.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2015) (227)

Lire aussi:

Ukraine/réfugiés: Lavrov déplore le silence des médias étrangers
UE: 300.000 à 500.000 réfugiés ukrainiens en Russie
Ukraine: 1,2 million de personnes ont fui leur domicile (Onu)
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Tags:
réfugiés ukrainiens, réfugiés, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook