Ecoutez Radio Sputnik
    Après un raid aérien à Sanaa

    Yémen: la coalition créée par Riyad estime avoir atteint ses objectifs

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    0 1017
    S'abonner

    Selon le ministère saoudien de la Défense, les frappes aériennes effectuées au Yémen ont permis de détruire les armes balistiques qui se trouvaient entre les mains des rebelles Houthis et de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh.

    La coalition de pays arabes créée par l'Arabie saoudite achève son opération militaire au Yémen après avoir atteint ses objectifs, a annoncé le commandement des forces alliées à la télévision saoudienne.

    Selon le commandement, la coalition lancera mercredi une nouvelle opération au Yémen baptisée "Renaissance de l'espoir" destinée à rétablir le dialogue politique et à combattre le terrorisme. Cependant l'opération militaire peut être relancée en cas d'aggravation de la situation.

    Le ministère saoudien de la Défense a annoncé quelques minutes plus tôt que les frappes aériennes effectuées dans le cadre de l'opération Tempête décisive avaient permis de détruire les armes balistiques qui se trouvaient entre les mains des rebelles Houthis et de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh.

    "Les frappes aériennes effectuées par nos faucons courageux et leurs frères des pays membres de la coalition ont écarté toutes les menaces à la sécurité du Royaume et des pays voisins, en détruisant les armes lourdes et balistiques qui se trouvaient entre les mains des Houthis et des forces contrôlées par Ali Abdallah Saleh", est-il indiqué dans un communiqué diffusé par les médias saoudiens.

    Une coalition arabo-sunnite, dirigée par l'Arabie saoudite, a lancé le 26 mars dernier une opération militaire baptisée Tempête de fermeté pour contrer l'avancée des rebelles Houthis, liés à l'Iran, et alliés à des militaires restés fidèles à l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh. Les rebelles se sont emparés de larges parties du territoire yéménite, dont la capitale Sanaa, et ont forcé le président en fonction Abd Rabbo Mansour Hadi à fuir le pays pour trouver refuge à Riyad. Les chiites Houthis réclament l'égalité en droits entre chiites et sunnites au Yémen.

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Yémen: Téhéran dément toute implication dans la crise
    Yémen: une explosion dévastatrice à Sanaa
    Yémen: frappes aériennes de la coalition arabe
    Tags:
    Houthis, Tempête de fermeté (opération militaire), Ali Abdallah Saleh, Abd Rabbo Mansour Hadi, Arabie Saoudite, Iran, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik