International
URL courte
0 517
S'abonner

Un colonel du Service de sécurité d'Ukraine a transformé l'"opération antiterroriste" en business.

Un colonel du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) a été arrêté pour vente de laissez-passer pour la zone d'opération dite antiterroriste dans le sud-est du pays.

Le directeur adjoint du SBU Vassili Gritsak, cité par les médias locaux, a annoncé que l'intéressé avait organisé "la vente de laissez-passer aux séparatistes" du sud-est.

La situation à la frontière délimitant la zone d'opération antiterroriste menée dans le Donbass ukrainien demeure tendue depuis plusieurs mois. Dans une interview accordée à la radio Vesti, Sergueï Chakhov, réfugié en provenance de la région de Lougansk, a fait savoir que les habitants de la zone devaient payer 2.000 hryvnias (environ 90 USD) aux membres des forces de sécurité pour pouvoir franchir la frontière.

Selon M.Chakhov, des centaines de personnes et de véhicules sont contraints de faire la queue à la frontière pendant plusieurs heures en raison de divers problèmes techniques.

Auparavant, un nouveau système de permis électroniques a été introduit pour les points de passage à la frontière de la région insurgée. Cependant, les médias ukrainiens constatent que cette mesure n'a pas toujours permis d'éradiquer la "corruption frontalière".

Lire aussi:

Six scénarios pour le Donbass
Donbass: des instructeurs étrangers aident Kiev à préparer des provocations
Des Espagnols traduits en justice à leur retour du Donbass
Donbass: Paris prêt à aider au rétablissement des services bancaires
Tags:
Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook