Ecoutez Radio Sputnik
    Thein Sein, Joko Widodo et Retno Marsudi

    Les leaders d'Afrique et d'Asie prônent un nouvel ordre économique mondial

    © REUTERS / Beawiharta
    International
    URL courte
    0 503

    Il est impératif de bâtir un nouvel ordre économique mondial ouvert aux pays émergents, selon le président indonésien Joko Widodo.

    Il est impératif de bâtir un nouvel ordre économique mondial ouvert aux pays émergents, a déclaré mardi le président indonésien Joko Widodo à l'ouverture du sommet Asie-Afrique qui se tient à Jakarta, la capitale de l'Indonésie.

    "Ceux qui insistent pour que les problèmes économiques de la planète ne soient réglés que via la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque asiatique de développement (Bad) s'accrochent à des idées dépassées. Le changement s'impose. Il est impératif de bâtir un nouvel ordre économique mondial qui soit ouvert aux nouvelles puissances économiques émergentes", a indiqué le chef de l'Etat indonésien.

    De son côté, le président iranien Hassan Rohani a souligné dans son discours au sommet que l'intervention étrangère armée avait détérioré la situation en Syrie et au Yémen.

    "Les crises et les conflits qui se poursuivent, renforcés par l'intervention armée d'Etats étrangers, ont provoqué une catastrophe humanitaire dans les régions embrasées par la crise", a déploré le chef de l'Etat iranien.

    Lire aussi:

    L'économie de super-pouvoir: une alternative est-elle possible?
    Dédollarisation, AIIB: la Russie et la Chine poursuivent leur lune de miel à Bo'ao
    Au moins 44 Etats souhaitent rejoindre la Banque asiatique AIIB
    Double attentat contre la police à Tunis, plusieurs blessés (vidéo)
    Tags:
    Banque asiatique de développement (BAsD), Fonds monétaire international (FMI), Joko Widodo, Hassan Rohani, Jakarta, Indonésie, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik