International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
1670
S'abonner

Washington s'est auparavant déclaré prêt à prendre part aux négociations.

Les Etats-Unis doivent faire partie du "format Normandie" dans les négociations visant à régler le conflit dans le Donbass, a déclaré le vice-chef de l'administration présidentielle ukrainienne Valeri Tchaliy.

"Nous nous prononçons en faveur de l'implication des Etats-Unis dans les négociations", a fait savoir le responsable ukrainien s'exprimant sur les ondes de la télévision nationale.

"Si auparavant le format Normandie n'impliquait que la France, l'Allemagne, la Russie et l'Ukraine et les leaders de ces pays, ces derniers temps Angela Merkel coordonne sa position sur l'Ukraine avec Barack Obama, et les positions au sein de l'Union européenne sont également concertées", a poursuivi M.Tchaliy.

"C'est-à-dire qu’il s'agit désormais d'une position commune de l'Union européenne concertée avec les Etats-Unis", explique-t-il.

L'ambassadeur américain en Russie John F. Tefft a précédemment fait savoir que le chef de la Maison Blanche était prêt à accepter une éventuelle invitation à prendre part aux négociations au format Normandie.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a pour sa part déclaré que Moscou saluerait toute initiative destinée à exercer une influence sur Kiev en vue de promouvoir la mise en œuvre des accords de Minsk.

Les autorités de la "république populaire" autoproclamée de Donetsk (DNR) se sont quant à eux déclarées hostiles à la participation de Barack Obama aux négociations, jugeant que les "ambitions américaines" ne feraient que compliquer le règlement de la crise.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015)
Vers la paix en Ukraine
Situation dans le Donbass (2015)
Ukraine: une nouvelle réunion au "format normand" à Berlin
Tags:
format Normandie, présidence américaine, Barack Obama, Dmitri Peskov, John Tefft, Valeri Tchaly, Angela Merkel, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook