Ecoutez Radio Sputnik
    Combattants houthis à Sanaa

    Yémen: les Houthis menacent de frapper l'Arabie saoudite

    © AP Photo/ Hani Mohammed
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    0 796
    S'abonner

    Les insurgés houthis démentent la destruction de leurs arsenaux militaires.

    Le mouvement chiite Ansar Allah a promis de frapper l'Arabie saoudite si la coalition militaire internationale dirigée par Riyad ne cesse pas ses bombardements du territoire yéménite.

    Selon le porte-parole du mouvement Mohammed al-Bahiti, les combattants houthis "n'ont pas besoin de roquettes" pour attaquer le royaume saoudien. Il a également démenti les informations selon lesquelles la coalition internationale avait détruit le potentiel militaire des Houthis pendant ses raids aériens.

    Dans le même temps, le porte-parole a catégoriquement exclu la possibilité de retour à Sanaa du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, qui a fui les pays face à l'avancée des insurgés houthis.

    Les raids aériens se poursuivent au Yémen malgré la fin de l'opération Tempête de fermeté annoncée par Riyad mardi. D'après les informations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l'Onu, 1.080 personnes ont trouvé la mort dans les attaques et 4.300 autres ont été blessées.

    La province yéménite de Saada, principal bastion des insurgés chiites, subit des bombardements intenses depuis le 26 mars dernier. Selon les données des autorités régionales, ces derniers jours, les frappes ont fait 250 morts parmi la population civile, des femmes et des enfants pour la plupart.

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Yémen: l’arrêt de l’opération, victoire diplomatique pour la Russie et l’Iran
    Yémen: la coalition créée par Riyad estime avoir atteint ses objectifs
    Yémen: une explosion dévastatrice à Sanaa
    Yémen: Téhéran dément toute implication dans la crise
    Tags:
    Ansarullah, Houthis, Mohammed al-Bahiti, Abd Rabbo Mansour Hadi, Sanaa, Yémen, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik