International
URL courte
0 735
S'abonner

Le parlement de l'Islande a été saisi d'un projet de loi sur la tenue d'un référendum concernant le retrait du pays de l'Otan, structure appartenant au passé et incapable de réagir aux défis contemporains, a déclaré un député islandais.

L'Otan est une structure obsolète qui ne répond plus aux défis contemporains, et l'Islande ne doit pas faire partie de cette alliance, a déclaré à l'agence Sputnik le député du Mouvement gauche-vert, Ögmundur Jónasson.

"Je suis contre la participation à des alliances militaires, telles que l'Otan. A mon avis, cette structure appartient au passé. Par conséquent, je suis contre la coopération dans le cadre de l'Otan.

Et d'annoncer qu'il avait soumis au parlement islandais un projet de loi sur la tenue d'un référendum national sur le maintien ou la sortie de l'Islande de l'Otan.

Parlement suédois
© AFP 2019 TT NEWS AGENCY / HENRIK MONTGOMERY
"Je suppose qu'à présent, ceux qui veulent quitter l'Otan sont plus nombreux qu'il y a quelques années. Je vois des menaces militaires partout dans le monde, sauf dans l'hémisphère nord", a expliqué M.Jónasson.

Auparavant en avril, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg s’est rendu en Islande pour des négociations sur la sécurité, y compris sur la situation en Ukraine, avec le premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson et les membres de son gouvernement. Il a beaucoup apprécié la contribution de l'Islande dans l'Otan et la sécurité internationale.

Depuis 2011, le Mouvement gauche-vert de l'Islande, dont M.Jónasson fait partie, appelle le pays à se retirer de l'Otan. La résolution appelant à organiser un référendum sur cette question a été soumise au parlement en septembre 2014.

Lire aussi:

Représentation russe auprès de l'Otan: l'Alliance réduit les effectifs
Les "jeux de muscles" de l'Otan risquent d'échapper à tout contrôle
Les USA et l'Otan critiqués à la Conférence de Moscou sur la sécurité
Le bras de fer entre la Russie et l’OTAN
Tags:
OTAN, Ögmundur Jónasson, Islande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook