International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
0 261
S'abonner

Etant un acteur régional, l'Iran a été invité à prendre part aux consultations sur la Syrie qui débuteront en mai prochain à Genève à initiative de l'envoyé spécial de l'Onu et de la Ligue arabe Staffan de Mistura.

L'Iran a été invité à prendre part aux consultations internationales sur  l'examen de l'application du Communiqué de Genève sur la Syrie, a annoncé lundi à l'agence Sputnik le porte-parole du siège de l'Onu à Genève, Ahmad Fawzi.  

Ces consultations doivent débuter en mai à l'initiative de l'envoyé spécial de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Staffan de Mistura.  

"Oui, l'Iran est un acteur régional. C'est pour cela qu'il a été invité", a déclaré M. Fawzi. Il a souligné que les pays invités décideraient eux-mêmes du niveau de leur participation aux consultations. 

Le bureau de Staffan de Mistura a pour sa part confirmé la réception de l'invitation par l'Iran.  

"L'invitation a été reçue, mais nous ne savons pas encore qui représentera ce pays", a indiqué un porte-parole du bureau.  

Les consultations portant sur l'application du Communiqué de Genève de 2012 doivent débuter à Genève le 4 mai. Elles pourraient prendre quatre à six mois, car l'envoyé spécial de l'Onu et de la Ligue arabe envisage de s'entretenir séparément avec les représentants du gouvernement syrien et de l'opposition, ainsi qu'avec les principaux acteurs régionaux et internationaux.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Syrie: l'Onu appelle à l'embargo sur les armes
Syrie/trafic d'armes: l'Iran appelle à durcir le contrôle aux frontières
«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
Tags:
Syrie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook