International
URL courte
0 861
S'abonner

L'Ukraine redoute une agression russe, mais rien ne confirme que Moscou couve de tels projets, estime le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Kiev redoute que Moscou prépare une vaste offensive contre l'Ukraine, a déclaré mercredi devant les journalistes le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à son retour d’un sommet dans la capitale ukrainienne.

Selon le Wall Street Journal (WSJ), M.Juncker a raconté s'être longuement entretenu à huis clos lundi 27 avril au soir avec le président ukrainien Piotr Porochenko et son premier ministre Arseni Iatseniouk qui ont exprimé des craintes à propos des "démarches ultérieures de la Russie".

"Ils pensent que la Russie prépare une vaste offensive sur les territoires de l'Ukraine", a expliqué le président de la Commission européenne, estimant que ces craintes sont à l'origine de l'insistance avec laquelle Kiev demande le déploiement d'une mission internationale de maintien de la paix dans le sud-est de l'Ukraine.

Quoi qu'il en soit, M.Juncker a souligné qu'il n'y avait aucune information concrète à l'appui de ces craintes. Par ailleurs, il a mis en garde les autorités ukrainiennes contre ces "prophéties autoréalisatrices", écrit le WSJ. 

Par ailleurs, Jean-Claude Juncker a donné encore un conseil à ses interlocuteurs. Il leur a notamment recommandé d'éviter de commenter l'éventuelle adhésion de l'Ukraine à l'Otan. Selon lui, MM.Porochenko et Iatseniouk l'ont entendu, mais ne partagent pas son point de vue.

Ces derniers jours, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a fixé un regain de violence dans le sud-est de l'Ukraine où, en vertu des accords de Minsk en date du 12 février, un régime de cessez-le-feu est de jure en vigueur.

Lire aussi:

Responsable ukrainien: l'UE livre des armes à Kiev
Une zone de libre-échange UE-Ukraine dès 2016
Un effondrement de l'Ukraine plus dangereux pour l'UE que celui de la Grèce
Ukraine-UE: les perspectives européennes de Kiev et le Donbass au menu
Tags:
Commission européenne, Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Petro Porochenko, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook