International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 1650
S'abonner

L'ambassadeur d'Ukraine en Italie a adressé une note de protestation aux autorités du pays suite à la déclaration d'un fonctionnaire italien selon laquelle Rome avait l'intention de bloquer la prorogation des sanctions contre Moscou.

Kiev a adressé une note de protestation suite à une déclaration de Federico Eichberg, du ministre italien du Développement économique, qui a proposé de lever les sanctions visant la Russie, a annoncé le journal ukrainien Evropeïskaïa Pravda, citant sa propre source d'information.

Le journal rapporte notamment que lors d'une conférence sur le commerce avec la Russie, M. Eichberg a annoncé l'intention du gouvernement italien de bloquer la prorogation des sanctions.

Selon la source, la note, signée par l'ambassadeur ukrainien à Rome, a été adressée mardi 29 avril. Dans ce document, le diplomate a "remis en cause la compétence du responsable ministériel pour commenter une décision adoptée par gouvernement d'Italie".

L'ambassadeur a en outre conseillé aux autorités italiennes de "réagir aux propos de Federico Eichberg allant à l'encontre de la position officielle du gouvernement".

L'Union européenne doit décider du sort des sanctions antirusses en juillet prochain.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Sénateur US: l'UE recherche les moyens d'assouplir les sanctions contre Moscou
Total travaillera en Russie malgré les sanctions
Pologne: une candidate à la présidence appelle à lever les sanctions antirusses
Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Tags:
sanctions, Union européenne (UE), Federico Eichberg, Italie, Russie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook