Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing 737 d'American Airlines

    USA: des dizaines de vols retardés suite à un bug des tablettes de pilotes

    © Flickr/ OVER 1 MILLION VIEWS
    International
    URL courte
    0 203
    S'abonner

    Plusieurs dizaines d'avions d'American Airlines ont été cloués au sol aux Etats-Unis suite à une panne sur les iPad des pilotes.

    La compagnie aérienne américaine American Airlines a retardé mardi plusieurs dizaines de vols suite au bug d'une application sur les iPad de ses pilotes, qui contenait toutes les données de vol, rapporte l'édition Quarz citant le service de presse d'American Airlines.

    "Un pilote a déclaré que les écrans des iPad du commandant et du copilote étaient vides au moment où notre avion s'apprêtait à décoller. L'équipage n'avait donc pas de plan de vol", a annoncé un passager du vol 1654 Dallas-Austin, Toni Jacaruso, à Quartz.

    Selon un autre passager du vol 1654, Philip McRell, "un pilote est sorti pour nous annoncer que l'iPad du copilote s'était débranché, tout comme le sien, et que ce problème avait touché tous les avions Boeing 737 d'American Airlines".

    D'autres passagers de New York et Chicago ont aussi été victimes de cet incident.

    American Airlines a indiqué à l'édition USA Today que les retards étaient dus au crash d'une application pour iPad et a présenté ses excuses.

    La compagnie American Airlines a été la première à obtenir en 2012 le feu vert de la Federal Aviation Administration (FAA) pour l'utilisation des tablettes par les pilotes. Les iPad ont remplacé de nombreux guides et instructions en papier. Selon Quartz, le poids total des cartes et instructions en papier dont les pilotes ont besoin dépasse 22 kilogrammes. Les cartes sont mises à jour tous les deux mois et les compagnies aériennes sont obligées de les imprimer à nouveau. Les frais d'imprimerie dépassent 25.000 dollars par an par avion.

    Tags:
    Boeing 737, iPad, American Airlines, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik