Ecoutez Radio Sputnik
    New York: les manifestants réclament justice pour Freddie Gray

    New York: les manifestants réclament justice pour Freddie Gray

    © AP Photo / Matt Rourke
    International
    URL courte
    0 283
    S'abonner

    Des milliers de personnes se sont rassemblées à Manhattan mercredi soir pour une manifestation de solidarité avec les protestataires de Baltimore.

    Deux jours d'émeutes à Baltimore
    © AP Photo / Matt Rourke
    Les manifestants ont défilé sur les rues du quartier de Union Square portant des pancartes "La vie des Noirs compte".

    Les policiers ont par la suite interpellé des dizaines de protestataires qui avaient tenté de bloquer la circulation.

    Selon un porte-parole de la police locale, plus de 60 personnes ont été arrêtées par les forces de l'ordre lors de l'action de protestation.

    De violentes émeutes ont débuté à Baltimore, Maryland, après l'inhumation d'un jeune Afro-américain, Freddie Gray, 25 ans, mort quelques jours plus tôt dans des circonstances toujours inexpliquées alors qu'il était détenu par la police.

    Les émeutiers ont blessé plusieurs policiers, pillé des magasins et détruit des véhicules. Le gouverneur de l'Etat du Maryland Larry Hogan a décrété l'état d'urgence "pour restaurer l'ordre" à Baltimore.

    La police a reconnu mardi que le jeune homme était décédé des suites d'une blessure, sans préciser comment il a été blessé. Sur une vidéo de l'arrestation, on voit des policiers maintenir Freddie Gray contre le trottoir avant de l'embarquer dans un fourgon pendant qu'il crie.

    Le département US de la Justice a annoncé l'ouverture d'une enquête fédérale pour déterminer si les droits civils du jeune homme avaient été lésés.

    Lire aussi:

    Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais!
    Baltimore en proie à de violentes émeutes
    Etats-Unis: Baltimore en proie à des émeutes et à des pillages
    Tags:
    manifestation, protestations, Freddie Gray, Baltimore, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik