International
URL courte
0 593
S'abonner

Le journal controversé dévoile sa version ukrainienne.

L'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo lancera une édition en Ukraine, a annoncé l'employé du journal François Anglande.

"Vous ne croirez pas — va bientôt lancer en Ukraine", a écrit M.Anglande sur sa page Facebook.

Selon lui, les membres de la rédaction ukrainienne "écriront articles leurs propres", tandis que le bureau parisien n'aura qu'à "superviser le lancement".

"Donc ne soyez pas surpris, que dans la première question qu'ils ont écrit à propos de Poutine!", prévient M.Anglande.

Début janvier, suite à la publication par l'hebdomadaire de caricatures du prophète Mahomet, deux djihadistes français, Saïd et Chérif Kouachi, ont fait irruption dans la rédaction de Charlie Hebdo, tuant 12 personnes dont deux policiers. Par la suite, les deux frères ont été tués dans l'assaut des forces de sécurité. Les actions organisées pour rendre hommage aux victimes de l'attentat et soutenir la liberté d'expression ont rassemblé plus de 3 millions à travers la France.

Le premier (après l'attentat ) numéro de l'hebdomadaire français satirique Charlie Hebdo
© AP Photo / Lionel Cironneau
Le premier numéro suite aux attentats, surnommé "le numéro des survivants", a été préparé par les collaborateurs de Charlie Hebdo ayant survécu à l'attaque, sans faire appel à d'autres journalistes. La couverture montrait le prophète Mahomet brandissant la pancarte "Je suis Charlie" avec la mention "Tout est pardonné".

Le numéro a été mis en vente le 14 janvier. Il a été tiré à plus de 8 millions d’exemplaires au lieu des 60.000 habituels pour l'édition. Les vendeurs avaient été obligés de limiter la vente à un exemplaire par personne.

Lire aussi:

Succès mitigé pour le dernier numéro de Charlie Hebdo
Charlie Hebdo: il ne peut pas y avoir de réaction universelle
Réflexions sur la France de Charlie Hebdo
Charlie Hebdo: le rédacteur en chef défend les caricatures de Mahomet
Tags:
Charlie Hebdo, François Anglande, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook