Ecoutez Radio Sputnik
    Homs, Syrie, Avr. 10, 2015

    Syrie: l'émissaire de l'Onu appelle à poursuivre les tentatives de règlement

    © AFP 2019 STR
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    0 63
    S'abonner

    De nouvelles consultations sur la Syrie viennent d'être lancées à Genève pour voir ce qui a changé sur le terrain depuis l'adoption du communiqué de Genève il y a trois ans, le 30 juin 2012, selon M.de Mistura.

    Les tentatives de règlement de la crise en Syrie doivent se poursuivre même si les chances du succès sont minces, a estimé mardi devant les journalistes à Genève l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, avant le lancement de consultations sur le conflit syrien.

    "Une nouvelle tentative d'amener le processus à un règlement pacifique doit être faite même si les chances du succès sont extrêmement minces", a déclaré le diplomate.

    Et d'ajouter que la situation en Syrie ne cessait de se dégrader.

    "Elle est bel et bien désastreuse (…) Et c'est justement pour cette raison que nous devons exploiter toutes les chances qui se présentent", a indiqué M.de Mistura.

    Les consultations de Genève sur la Syrie ont été lancées mardi. Elles se tiendront à huis clos au Palais des Nations jusqu'au 30 juin. Quarante groupes syriens et 20 acteurs régionaux et internationaux y ont été invités.

    La Syrie est secouée depuis mars 2011 par un conflit intérieur qui a déjà fait, selon l'Onu, plus de 200.000 morts, des civils pour la plupart. Plus de 2,3 millions de Syriens ont dû fuir le pays en raison des hostilités.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Emissaire de l'Onu: Assad "fait partie de la solution" en Syrie
    Al-Sissi: trouver une solution politique à la crise syrienne
    Syrie: l'opposition s'entend sur un règlement politique
    Tags:
    ONU, Staffan de Mistura, Genève, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik