Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats soviétiques pendant la Seconde Guerre mondiale

    Seconde Guerre mondiale: l'Occident cherche à réécrire l'histoire

    © Sputnik . Dmitry Baltermants
    International
    URL courte
    33023

    Oublier les sacrifices consentis par le peuple soviétique lors de la Seconde Guerre mondiale serait trahir la mémoire de ceux qui sont morts au nom de la victoire sur le nazisme. Cet oubli risque de provoquer de nouvelles tragédies, estime le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Narychkine.

    Des responsables politiques de certains pays tentent de dénaturer l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et de faire oublier le rôle de l'Union soviétique dans la victoire sur le nazisme, affirme Sergueï Narychkine qui se trouve en visite à Cuba.

    Il conduit une délégation de parlementaires russes qui participent à la conférence "Les relations entre l'URSS et l'Amérique latine durant la Seconde Guerre mondiale et la situation internationale actuelle".

    "Nous voyons aujourd'hui dans la politique officielle de certains pays le désir de dénaturer l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, de rabaisser, voire d'effacer complètement le rôle de l'Union soviétique dans la Victoire de 1945", a déclaré le président de la Douma dans son discours à la conférence.

    Selon lui, "celui qui trahit la mémoire de ses alliés tombés au champ d'honneur réécrit par là même l'une des meilleures pages de sa propre histoire nationale".

    M. Narychkine a fait remarquer que personne, pendant la guerre, n'a nié le rôle de la Russie dans la victoire sur le nazisme, même les "pays qui ne sympathisaient pas avec l'Union soviétique".

    "L'humanité a payé un prix très élevé pour notre victoire commune, les plus grands sacrifices étant consentis par le peuple soviétique", a indiqué le parlementaire. Oublier ces sacrifices serait trahir la mémoire des personnes mortes à la guerre, ce qui risque de provoquer de nouvelles tragédies.

    "Tragédies d'autant plus terribles que l'agression et les tentatives de diktat n'ont pas disparu avec la défaite du nazisme", a conclu le président de la Douma.

    Lire aussi:

    Seconde Guerre mondiale: l'Occident condamne à l'oubli ses propres soldats
    L'Europe sous-estime le rôle de l'Armée rouge
    Le rôle de l'Armée rouge sous-estimé en Europe
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    nazis, histoire, Seconde Guerre mondiale, Sergueï Narychkine, Allemagne, URSS, Cuba, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik