Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires indiens à la répétition du Défilé de la Victoire à Moscou

    Parade de la Victoire à Moscou: les militaires de 10 pays étrangers engagés

    © Sputnik . Vladimir Astapkovitch
    International
    URL courte
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
    0 1313
    S'abonner

    2.300 anciens combattants de la Seconde guerre mondiale assisteront au Défilé de la Victoire 2015 qui aura lieu le 9 mai à Moscou.

    Les militaires de dix pays étrangers participeront au Défilé de la Victoire qui aura lieu le 9 mai prochain sur la place Rouge de Moscou, a annoncé mercredi le porte-parole du président russe Dmitri Peskov. 

    "L'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, l'Inde, la Mongolie, la Serbie et la Chine participent au défilé", a indiqué M.Peskov devant les journalistes.

    2.300 anciens combattants de la Seconde guerre mondiale assisteront à la Parade de la Victoire de Moscou qui engagera "plus de 16.500 militaires, 194 matériels, 143 avions et hélicoptères", a ajouté M.Peskov.

    Le défilé est l'occasion pour la Russie de présenter ses nouvelles armes dont le blindé de combat des Troupes aéroportées BMD-4M, le blindé polyvalent BTR-MDM Rakushka et les missiles balistiques intercontinentaux RS-24 Iars. "Ces matériels n'ont jamais participé aux parades", a précisé le porte-parole.

    Les spectateurs pouront en outre observer les blindés dernier cri conçus sur les châssis Armata, Kourganets et Boomerang.

    Dossier:
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

    Lire aussi:

    Répétition du défilé de la Victoire: 140 aéronefs de combat dans le ciel de Moscou
    70e anniversaire de la Victoire: Fabius présent à Moscou, mais absent au défilé
    Tags:
    place Rouge de Moscou, Dêfilé de la Victoire 2015, Dmitri Peskov, Mongolie, Kirghizstan, Tadjikistan, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Serbie, Chine, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik