International
URL courte
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
0 749
S'abonner

Les réparations militaires de l'Allemagne pour l'occupation du Danemark avaient été fixées à 11,6 milliards de couronnes en 1946.

Après que les troupes hitlériennes vaincues ont quitté le Danemark en mai 1945, l'Allemagne a accumulé une dette qu'elle n'a jamais payée, rapporte l'agence d'information Ritzaus Bureau à l'occasion du 70e anniversaire de la libération du pays de l'occupation allemande.

Les réparations militaires allemandes pour l'occupation du Danemark avaient été fixées en 1946 à 11,6 milliards de couronnes, soit aujourd'hui plus de 200 milliards de couronnes (28,6 milliards de dollars). En 70 ans, l'Allemagne n'a payé qu'une petite partie de cette somme, et le reste de la dette a été annulé.

Notamment, l'endettement sur ledit "compte de la Wehrmacht" à la Banque nationale du Danemark s'élevait à 4,8 milliards de couronnes (685,7 millions de dollars), précise Steen Andersen, professeur d'histoire à l'École de commerce de Copenhague. Ce compte était utilisé pour payer la construction par les entreprises danoises de nombreux bunkers allemands sur la côte ouest du pays, ainsi que de nouveaux aéroports et routes.

Par ailleurs, un compte compensatoire servait à comptabiliser les importations de produits industriels de l'Allemagne en échange des exportations de produits agricoles danois. Après la guerre, le déficit allemand sur ce compte s'élevait à 2,9 milliards de couronnes (414,3 millions de dollars).

Lors de la conférence de Londres en 1953, le Danemark et un certain nombre d'autres pays ont accepté d'annuler la moitié de la dette allemande, et par conséquent son montant est passé à 5,7 milliards de couronnes, soit 102 milliards de couronnes (1,5 milliards de dollars) en 2007. Le ministre des Affaires étrangères Per Stig Moeller a présenté ces données des archives du Ministère en 2006, en répondant aux questions des parlementaires au Folketing.

Toutefois, en dehors de la dette principale, l'Allemagne a payé au Danemark 200 millions de couronnes (28,6 millions de dollars) pour indemniser les dommages. Le gouvernement danois a confisqué des biens allemands pour 156 millions de couronnes (22,3 millions de dollars). L'Allemagne a compensé au Danemark les coûts des réfugiés allemands d'après-guerre à hauteur de 160 millions de couronnes (22,9 millions de dollars). Elle a aussi payé 16 millions de couronnes (près de 12 millions de dollars) aux victimes des persécutions nazies au Danemark.

En 1977, le Premier ministre Anker Jorgensen a déclaré que le gouvernement danois n'allait pas essayer de faire payer cette dette à l'Allemagne.

Le Ritzaus Bureau fait remarquer qu'au total, le Danemark a reçu 0,25% du montant des réparations. Les États-Unis et la Grande Bretagne ont reçu 28%, la France 16%, les Pays-Bas 3,9% et la Norvège 1,3%.

"C'est peine perdue, pense Steen Andersen. Aucun politicien n'oserait soulever cette question et déclarer que l'Allemagne a une dette à rembourser au Danemark. Les relations dano-allemandes sont stables; en 1955, Bonn et Copenhague ont signé un accord sur la reconnaissance mutuelle des frontières et des minorités. Risquer cette stabilité serait très bête politiquement".

"L'Allemagne n'a pas un sou à payer au Danemark, affirme un autre professeur d'histoire de l'École de commerce de Copenhague, Joachim Lund. Le Danemark, comme le reste de l'Europe, a profité du redressement économique de l'Allemagne. Donc l'annulation de la dette en 1953 était justifiée".
L'Allemagne a payé au Danemark la dernière tranche de la dette réduite en 1983.

Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

Dossier:
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

Lire aussi:

La Pologne organise ses propres célébrations de la Victoire le 8 mai
Armistice de 1945: des moments de joie en Europe
Joe Biden confond trois fois la Libye et la Syrie à la veille de son sommet avec Vladimir Poutine
Une veillée funéraire visée par des tirs de LBD et lacrymos à la Plaine Saint-Denis
Tags:
dette, histoire, Seconde Guerre mondiale, Danemark, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook