Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine (à droite) et John Kerry

    Rencontre Poutine-Kerry: l'Ukraine, le Yémen et l'Iran au menu

    © Sputnik . Alexey Nikolski
    International
    URL courte
    0 316
    S'abonner

    La rencontre de Sotchi a en outre porté sur la situation en Syrie, le dossier nord-coréen et la lutte conjointe contre le terrorisme.

    L'Ukraine, le nucléaire iranien, le conflit au Yémen et en Syrie ont été mardi au centre d'une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Sotchi, au bord de la mer Noire, a annoncé l'assistant du président russe Iouri Ouchakov.

    Sergueï Lavrov (à droite) et John Kerry
    Ministère russe des Affaires étrangères
    "Les interlocuteurs ont échangé leur vues sur les plus importants dossiers internationaux. Le problème ukrainien a été au centre de la discussion. La Russie a expliqué les raisons de la crise en Ukraine et a annoncé son intention de strictement respecter les ententes de Minsk", a indiqué M.Ouchakov devant les journalistes.

    "L'entretien a en outre porté sur le Proche-Orient, l'Iran, la Syrie et le Yémen, ainsi que sur plusieurs questions du désarmement, le dossier nord-coréen et la lutte conjointe contre le terrorisme", a-t-il ajouté.

    La rencontre de MM.Poutine, Lavrov et Kerry a duré près de quatre heures. Elle s'est tenue à l'issue d'entretiens entre les chefs de la diplomatie russe et américain consacrés aux relations bilatérales et à plusieurs dossiers internationaux.

    Lire aussi:

    La Russie se dit prête à une coopération égale avec les Etats-Unis
    Syrie : il est grand temps que l’Occident reconnaisse ses torts
    Stephen Cohen: l'Ukraine est au coeur du jeu géopolitique mondial
    Tags:
    Iouri Ouchakov, John Kerry, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Sotchi, Proche-Orient, Corée du Nord, Iran, Yémen, Syrie, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik