International
URL courte
2187
S'abonner

La mise en place d'une "hotline" entre la Russie et l'Otan permet d'éviter des "réactions ultrarapides" susceptibles d'entraîner une montée des tensions, estime Frank-Walter Steinmeier.

Jens Stoltenberg
© AP Photo / Geert Vanden Wijngaert
Le rétablissement de la ligne directe entre la Russie et l'Otan permet d'éviter une montée des tensions et une interprétation incorrecte des signaux émanant des deux parties, a déclaré mercredi le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier lors d'une conférence de presse tenue dans le cadre de la réunion des chefs de diplomatie de l'Otan à Antalya.

Les médias avaient antérieurement annoncé que l'Otan et le commandement des forces armées russes avaient activé un canal de communication direct et que le commandement en chef des forces alliées en Europe et le président du Comité militaire de l'Alliance avaient été autorisés à négocier avec leurs homologues russes.

"Je suis ravi de constater que cette proposition a non seulement été accueillie, mais qu'elle a aussi été mise en œuvre. Ce n'est pas une percée, mais cela nous met, dans une certaine mesure, à l'abri d'une mauvaise interprétation des signaux", a indiqué le ministre. 

Selon lui, la mise en place d'une "hotline" entre Moscou et Bruxelles permet "de clarifier à temps les situations controversées et d'éviter des réactions ultrarapides susceptibles d'entraîner une escalade de la tension", a ajouté M. Steinmeier. 

Il espère que grâce à la ligne directe, les deux parties seront désormais conscientes que leurs intérêts sont respectés.

Lire aussi:

L'Otan maintient un canal de communication avec Moscou
Otan: mise en place d'une ligne directe avec le commandement russe
La Russie et l'Otan ont suspendu tous les contacts
Représentation russe auprès de l'Otan: l'Alliance réduit les effectifs
Tags:
OTAN, Frank-Walter Steinmeier, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook