Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg

    Stoltenberg: l'Ukraine peut compter sur le soutien de l'Otan

    © REUTERS / Arnd Wiegmann
    International
    URL courte
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
    0 426
    S'abonner

    L'Alliance atlantique est prête à apporter son aide à l'Ukraine, mais pas à l'accueillir en son sein.

    L'Ukraine peut compter sur le soutien de l'Otan, a annoncé mercredi le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg.

    "L'Ukraine peut compter sur un soutien continu apporté au pays par l'Otan", a déclaré M. Stoltenberg en marge de la rencontre entre les chefs de diplomatie de l'Alliance à Antalya.

    Le 23 décembre 2014, la Rada suprême a voté des amendements annulant le statut de l'Ukraine en tant que pays non aligné. Le programme de coopération entre l'Ukraine et l'Otan prévoit une modernisation des systèmes de communication, une modernisation des forces armées du pays conformément aux normes en vigueur dans l'Otan, un perfectionnement professionnel des militaires ukrainiens, une réadaptation physique des militaires ukrainiens blessés,  ainsi qu'une modification des normes techniques adoptées dans les forces armées.

    Selon l'ancien secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, pour adhérer à l'Otan, l'Ukraine doit remplir une série de critères, ce qui lui demandera beaucoup de temps. Il est également à noter qu'un pays souhaitant intégrer l'Alliance atlantique doit avoir réglé tous ses litiges territoriaux. Or, Kiev veut récupérer la Crimée redevenue russe suite à un référendum. 

    Les experts estiment que l'Ukraine ne pourra prétendre à l'adhésion à l'Otan au cours des 20 prochaines années.

    Dossier:
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

    Lire aussi:

    Ukraine/Otan: le transfert d'armes est en cours (ministre)
    Ukraine/Otan: la course à l'adhésion?
    Ukraine-OTAN: Bruxelles respecte la volonté de Kiev de rester un Etat non-aligné
    Tags:
    Anders Fogh Rasmussen, Jens Stoltenberg, OTAN, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik