Ecoutez Radio Sputnik
    NSA

    La Chambre des représentants met fin à la collecte des données de la NSA

    © Facebook/Khartoon!
    International
    URL courte
    0 254
    S'abonner

    338 députés se sont prononcés en faveur du document, et 88 ont voté contre.

    La Chambre des représentants a approuvé un projet de loi interdisant à l'Agence de sécurité nationale (NSA) de collecter en masse des données aux Etats-Unis.

    338 députés se sont prononcés en faveur du document, soutenu auparavant par Barack Obama, tandis que 88 ont voté contre.

    Le 7 mai dernier, un tribunal d'appel de New York a jugé illégale la collecte massive de données téléphoniques menée par l'agence de renseignement NSA. Selon le tribunal, le programme outrepasse le cadre fixé dans la loi Patriot Act, adoptée par le Congrès US suite aux attentats du 11 septembre en vue de faciliter la surveillance des personnes soupçonnées d'être impliquées dans les activités terroristes.

    Jusqu'à présent, la NSA a accumulé dans ses serveurs les métadonnées d'appels passés aux Etats-Unis, dont l'horaire, la durée et le numéro appelé, mais pas le contenu ou le nom des interlocuteurs, conservées pendant cinq ans dans une banque de données à laquelle avaient accès un certain nombre d'analystes.

    L'existence de ce programme a été révélée par Edward Snowden, ex-conseiller de la CIA, qui a obtenu l'asile temporaire en Russie en 2013.

    Si le projet de loi en question finit par être approuvé par le Sénat, il interdira explicitement la collecte à grande échelle par la NSA de données américaines, téléphoniques ou autres. Il convient de rappeler que suite aux révélations de M.Snowden, l'agence a reconnu que le programme n'a jamais permis de faire échouer un attentat.

    Lire aussi:

    Etats-Unis: la collecte de données téléphoniques par la NSA jugée illégale
    Espionnage en Allemagne: le plus grand opérateur de téléphonie impliqué
    Tags:
    espionnage, renseignement, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik