International
URL courte
0 244
S'abonner

Les observateurs émettent des doutes sur l’exécution de Hyon Yong-Chol, ministre nord-coréen de la Défense, ce dernier réapparaissant toujours à la télévision.

Hyon Yong-chol
© REUTERS / Sergei Karpukhin/Files
Le ministre nord-coréen de la Défense Hyon Yong-Chol, dont l'exécution au canon antiaérien a été annoncée mercredi, réapparaît à la télévision nationale, rapporte jeudi l'agence sud-coréenne Yonhap.

"Le ministre de l’armée populaire nord-coréenne, le vice-maréchal Hyon Yong-chol, a été exécuté pour déloyauté", lit-on dans un communiqué.

Or, la télévision nord-coréenne diffuse des images du ministre de la Défense après sa prétendue exécution. Des doutes sont apparus jeudi, les services sud-coréens du renseignement admettant ne pas avoir pu vérifier s’il avait bien été passé par les armes. En effet, les dernières images de Hyon au côté de Kim Jong-Un ont été diffusées le 12 mai.

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un reprochait à son ministre son insubordination, son manque de loyauté et le fait qu’il avait sommeillé pendant un défilé militaire. 

Selon les services secrets sud-coréens, le ministre aurait pu être exécuté au canon antiaérien aux alentours du 30 avril, devant des centaines de personnes, dans une académie militaire du nord de Pyongyang. Séoul a cependant souligné jeudi que son exécution n’avait jamais été confirmée.

Lire aussi:

Corée du Nord: les femmes de la dynastie Kim
La Biélorussie, seul pays d'Europe à encore appliquer la peine capitale
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
Hyon Yong-Chol, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook