Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi. Archive photo

    L'EI appelle les musulmans à émigrer vers le califat et faire la guerre

    © AP Photo / Militant video
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    1826
    S'abonner

    Un nouveau message audio attribué au dirigeant du groupe terroriste Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi lance un nouvel appel à la "guerre contre les infidèles".

    Le groupe extrémiste Etat islamique a appelé les musulmans à émigrer vers le califat proclamé par l'EI sur les territoires qu'il contrôle en Syrie et en Irak où à "combattre sur leur terre où qu'elle soit" dans un message audio attribué au dirigeant de l'EI Abou Bakr al-Baghdadi.

    "L'islam n'a jamais été une religion de la paix", affirme Al-Baghdadi dans l'enregistrement de 35 minutes cité par l'édition Business Insider.

    Selon lui, l'islam "est une religion de la lutte" et la guerre lancée par l'EI est "une guerre des musulmans contre les infidèles dirigée par l'EI".

    Al-Baghdadi a salué les groupes islamistes qui avaient rejoint l'EI en Egypte, en Libye, au Yémen, en Algérie et en Tunisie.

    Une référence à l'intervention au Yémen, lancée le 26 mars, permet de dire que l'enregistrement est récent. 

    D'ailleurs, rien d'atteste qu'on entend la voix d'Abou Bakr al-Baghdadi sur l'enregistrement audio. Le dirigeant de l'EI n'est pas apparu en public depuis plusieurs mois. Son message audio précédent a été diffusé à la mi-novembre 2014. En avril dernier, les médias ont annoncé qu'Abou Bakr al-Baghdadi avait été grièvement blessé lors d'une frappe aérienne dans l'ouest de l'Irak en mars. Des informations sur les blessures d'Al-Baghdadi diffusées en novembre et décembre 2014 n'ont jamais été confirmées.

    Créé en 2006 en Irak, l'EI a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Ce groupe lié à Al-Qaïda, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, poursuit son offensive. En mars 2015, l'EI a revendiqué les attentats qui ont fait des dizaines de morts en Tunisie et au Yémen. Depuis août, une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis effectue des frappes contre les positions des djihadistes de l'EI en Irak et depuis septembre, en Syrie. L'EI retient plusieurs milliers d'otages. Les hostilités ont déjà coûté la vie à des milliers de civils et fait des centaines de milliers de réfugiés.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Un Américain condamné à 20 ans de prison pour soutien à l'EI
    Irak: le numéro deux de l'EI tué lors d'un raid aérien
    De plus en plus de Canadiens au sein de l’État islamique
    Chef du FBI: l'EI recrute ses adeptes sur tout le territoire US
    Tags:
    Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Tunisie, Algérie, Libye, Egypte, Yémen, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik