International
URL courte
0 325
S'abonner

Un consultant en sécurité a affirmé au FBI avoir hacké plus de vingt fois les systèmes informatiques d'appareils.

Le spécialiste en sécurité informatique Chris Roberts a piraté le système informatique d'un avion de la compagnie américaine United Airlines sur lequel il se trouvait avant de modifier sa trajectoire, lit-on sur le site wired.com qui cite un rapport du FBI.

Selon l'auteur du document, l'agent spécial Marc Hurley, M.Roberts a affirmé au FBI avoir hacké plus de vingt fois les systèmes informatiques d'appareils. Lors d'un des vols, il aurait "commandé à l'un des moteurs de l'avion de monter, provoquant un déplacement latéral de l'appareil".

L'intéressé a été débarqué du vol Chicago – Syracuse et arrêté après avoir publié un tweet dans lequel il prétendait être capable de pirater le système informatique d'un avion en vol. La police et le FBI l'a ensuite soumis à des interrogations pendant plusieurs heures.

Fondateur de One World Labs, entreprise spécialisée dans le secteur, M.Roberts fait partie de la communauté des hackers qui dénoncent régulièrement des failles de sécurité afin que les entreprises concernées les corrigent.

Suite à la parution du rapport, la compagnie aérienne United Airlines a promis des compléments allant de 50.000 à un million de miles gratuits à ceux qui détecteraient des bogues dans les systèmes informatiques utilisés dans ses avions.

Le débat sur les problèmes liés à la sécurité aérienne a été ravivé par la catastrophe de l'avion de la société aérienne Germanwings, provoqué par le copilote Andreas Lubitz souffrant de dépression. La tragédie a fait 150 morts.

Lire aussi:

Crash de l'Airbus A320 de Germanwings
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Tags:
hackers, United Airlines, FBI, Marc Hurley, Chris Roberts
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook