Ecoutez Radio Sputnik
    Bitcoin

    Le Bitcoin lancé à la bourse de Stockholm

    © Flickr/ Whitez
    International
    URL courte
    189
    S'abonner

    La bourse de Stockholm a commencé le 18 mai les premières enchères pour le certificat basé sur la monnaie virtuelle Bitcoin. L'actif a reçu l'approbation de l'Inspection financière du pays.

    Le certificat Bitcoin Tracker One (BTO) a été enregistré par la société de Stockholm XBT Provider AB et "suit" la valeur de la monnaie virtuelle.

    Les experts suédois soulignent les risques liés à l'achat de ces actifs. "Je suis préoccupé par le fait que les gens pensent que le Bitcoin a un cours établi. En réalité il ne s'agit que d'une entente entre l'acheteur et le vendeur. Il ne faut pas miser davantage d'argent sur le Bitcoin que sur les cours hippiques. On peut gagner, mais on peut aussi tout perdre. Le risque est que certains acteurs acquièrent trop de monnaie pour des raisons politiques", note Claes Hemberg, économiste de la banque Avanza.

    La nouvelle monnaie fait partie de la "génération numérique" dans le mouvement pour la liberté économique. "Évidemment, les jeunes en achèteront. Le Bitcoin est le nouveau monde numérique, libre du système bancaire. C'est pratiquement un événement politique", affirme Claes Hemberg.

    Dans l'ensemble, il considère l'apparition de la nouvelle monnaie comme un événement positif. "Les certificats Bitcoin sont des titres de valeur qui peuvent être négociés librement via son compte. C'est un moyen rapide, on peut le faire chez soi, et cela revient moins cher parce qu'on n'a pas besoin de vendeurs sur place. Je pense que les échanges seront en hausse".

    La crypto-monnaie la plus populaire du monde — le Bitcoin — a été lancée en janvier 2009. Cet "argent virtuel" est un code informatique en ligne qui n'est réglementé par aucun pays ou service de surveillance bancaire dans le monde. L'une des particularités du Bitcoin est sa capacité de garantir l'anonymat total de l'individu ou d'un groupe d'individus l'utilisant pour effectuer des achats. Les monnaies virtuelles sont déjà acceptées par plus de 60 000 magasins en ligne dans le monde.

     

    Lire aussi:

    Le bitcoin bientôt frappé d'interdiction en Russie
    Tags:
    bitcoin, XBT Provider AB, Bourse de Stockholm, Claes Hemberg, Stockholm
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik