International
URL courte
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
0 471
S'abonner

La Chine a invité la partie russe à participer au défilé militaire qui aura lieu à Pékin le 3 septembre prochain à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

Le président chinois Xi Jinping a promis que le défilé militaire de Pékin serait aussi spectaculaire que celui organisé à Moscou le 9 mai.

Selon certains rapports, la délégation russe à Pékin sera conduite par le chef du Kremlin Vladimir Poutine. Il convient de rappeler que l'Union soviétique et la Chine ont été les pays ayant subi les plus lourdes pertes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans le même temps, comme le rapportent les médias occidentaux, les leaders européens ne seront pas nombreux à se rendre à Pékin le 3 septembre en raison de leur "préoccupation face à certains sujets", dont l'éventuelle présence de Vladimir Poutine au défilé.

Le président chinois Xi Jinping s'était rendu à Moscou pour participer aux festivités à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie, boycottées par la plupart des dirigeants occidentaux. D'après le magazine Newsweek, cette visite de M.Xi est devenue "un signe très prometteur" pour la future coopération entre les deux pays, qui continuent de consolider leurs liens "en dépit des vaines tentatives de Washington d'isoler Moscou sur la scène internationale".

Dossier:
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

Lire aussi:

Jour de la Victoire: 1ère visite des navires militaires chinois à Novorossiïsk
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
70e anniversaire de la Victoire de 1945, Seconde Guerre mondiale, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Pékin, Russie, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook