International
URL courte
0 27
S'abonner

Kaboul a connu un nouvel attentat-suicide taliban qui s'inscrit dans un contexte de combats quasi-quotidiens entre les forces gouvernementales afghanes et les insurgés islamistes ayant lancé fin avril leur "offensive de printemps".

Cinq personnes ont été tuées et au moins 43 autres blessées dans une puissante explosion qui a retenti mardi dans le quartier abritant les ambassades de la capitale afghane, Kaboul, non loin du palais présidentiel, rapporte la chaîne de télévision Tolo News, se référant aux autorités locales.

"Quarante blessés ont déjà été hospitalisés (…), et chaque minute, de nouveaux blessés sont amenés aux hôpitaux", a confié à l'agence AFP Mohammad Ismail Kawoosi, porte-parole du ministère afghan de la Santé.

Un attentat-suicide taliban a secoué le parking du ministère de la Justice, en plein centre de Kaboul. Un kamikaze aurait utilisé une voiture bourrée d'explosifs à l'intérieur du parking. L'explosion a eu lieu à une heure où de nombreux employés du ministère quittaient leurs bureaux. Sur les lieux de l'attentat, plusieurs véhicules et des bus étaient endommagés, alors que des débris carbonisés jonchaient le sol. 

Selon l'agence, l'attentat a été revendiqué officiellement par les talibans en début de soirée. Dans un communiqué, le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a affirmé que "les procureurs, juges, employés du ministère de la Justice et autorités compétentes" étaient visés en raison des mauvais traitements subi, selon lui, par les prisonniers talibans.

Lire aussi:

Puissante explosion dans le quartier diplomatique de Kaboul
Kaboul: dix personnes, dont un Américain, tuées dans l'attaque d'une résidence
Erdogan: il est temps de mettre fin à «l'occupation» du territoire azerbaïdjanais par l'Arménie
Tags:
attentat, Taliban, Afghanistan, Kaboul
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook