International
URL courte
0 432
S'abonner

Le directeur du Service russe pour la coopération militaire et technique Alexandre Fomine et le commandant en chef des forces armées de Bahreïn Cheikh Khalifa bin Ahmad Al Khalifa ont signé un accord de coopération.

Bahreïn et la Russie ont signé mardi un accord intergouvernemental de coopération militaire dans le cadre d'une visite du directeur du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) Alexandre Fomine à Manama.

La cérémonie de signature s'est tenue avec la participation de M.Fomine et du commandant en chef des forces armées de Bahreïn, Cheikh Khalifa bin Ahmad Al-Khalifa.

M.Al-Khalifa a souligné l'intention de maintenir et de développer les relations entre les deux pays. Selon lui, "les deux pays ont du potentiel pour renforcer le partenariat, ce qui est possible grâce à l'influence politique et économique de la Russie sur la scène internationale, à son expérience dans le domaine militaire".

Ces dernières années Bahreïn fait montre de la volonté d'intensifier la coopération militaire avec la Russie. En août 2014, le Royaume a été le premier pays à commander des missiles antichar russes Kornet-EM.

Selon M.Al-Khalifa, Bahreïn, qui cherche avant tout à garantir la sécurité et la stabilité dans la région, assigne un rôle important aux grands pays, tels que la Russie, en ce qui concerne le renforcement de la sécurité.

Les relations diplomatiques entre Moscou et Manama ont été établies en 1990. Depuis lors, les contacts et la coopération entre les deux pays n'ont cessé de s'intensifier. En 2014, la Russie et Bahreïn ont signé un accord de coopération sur les investissements, provoquant une réaction négative des Etats-Unis. La même année, ils ont conclu deux accords relatifs à la culture et au tourisme.

Lire aussi:

Poutine et le roi de Bahreïn évoquent les relations bilatérales
Poutine et le roi de Bahreïn évoqueront la lutte contre le terrorisme
Russie-Bahreïn: élargissement de la coopération dans le secteur pétrogazier
Tags:
coopération militaire, Khalifa bin Ahmad Al Khalifa, Bahreïn, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook