Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine

    Ex-président: la communauté internationale se lasse du dossier ukrainien

    © Fotolia / aviavlad
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 213
    S'abonner

    Selon l'ex-président ukrainien Viktor Iouchtchenko, le dossier ukrainien n'occupe plus une place majeure dans l'agenda des pays occidentaux, qui ont désormais d'autres priorités.

    Dans une interview accordée au quotidien ukrainien Segodnia, l'ex-président ukrainien Viktor Iouchtchenko (2005-2010) a estimé que la communauté internationale accordait de moins en moins d'intérêt à la situation de l'Ukraine.

    "Le monde est las de la question ukrainienne (…). La communauté internationale commence à repousser l'Ukraine comme on le ferait avec une mouche (…). Les Etats étrangers ont leurs propres problèmes et priorités", a indiqué M.Iouchtchenko.

    Selon l'ex-président, les tentatives de résoudre le conflit armé qui embrase l'est du pays dans le cadre du "format Normandie" et des accords de Minsk sont inefficaces. L'ex-président affirme qu'un format au sein duquel la Russie, l'Allemagne et la France ne sont qu'observateurs, et l'Ukraine unique partie prenante, est inefficace.

    "Voilà pourquoi l'on a besoin d'un format qui impliquerait la Russie, l'Europe et les Etats-Unis en tant que parties prenantes dans le règlement du conflit", remarque-t-il.

    Kiev mène depuis le 15 avril dernier une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH), les hostilités qui se poursuivent dans la région ont fait plus de 6.200 morts et 15.600 blessés.

    Mardi, le centre de contrôle du cessez-le-feu dans le Donbass a constaté un regain d'intensité des bombardements visant Donetsk. Selon certains rapports, les attaques ont fait au moins un mort.

    Parallèlement au conflit armé qui sévit dans le pays, l'économie ukrainienne est au bord du gouffre. En dépit de l'assistance financière apportée par l'Occident, notamment par le FMI, l'Ukraine ne parvient pas toujours à rétablir sa situation économique. Les autorités de Kiev sont allées jusqu'à déclarer que les 5 milliards de dollars d'aide financière versés par le FMI en mars 2015 ne suffiraient pas à assurer une reprise économique du pays. Les appels du premier ministre Arseni Iatseniouk à investir en Ukraine risquent de rester lettre morte.

    Selon le quotidien autrichien Die Presse, les créanciers étrangers sont plutôt sceptiques: Kiev n'a pas mené à bien les réformes structurelles promises et n'a pas pris de mesures anti-corruption efficaces. Le journal rappelle également que la monnaie nationale ukrainienne — la hryvnia — s'est considérablement dépréciée ces derniers mois, entraînant le pouvoir d'achat de la population dans sa chute.

     

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Une nouvelle crise se profile en Ukraine
    Ukraine: situation dangereuse pour les journalistes et les opposants
    L'Ukraine s'effondre, selon le New York Times
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Tags:
    Fonds monétaire international (FMI), Arseni Iatseniouk, Viktor Iouchtchenko, Donetsk, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik