Ecoutez Radio Sputnik
    Le général Frederick «Ben» Hodges

    Général US: les Etats-Unis aideront l'Ukraine

    © AP Photo / Sergei Chuzavkov
    International
    URL courte
    0 695
    S'abonner

    Les formations dispensées par des instructeurs américains visent à rendre l'armée ukrainienne suffisamment forte pour reprendre le contrôle du Donbass.

    Les entraînements effectués par des militaires ukrainiens sous le commandement d'instructeurs américains constituent un "investissement à long terme" dans la sécurité du peuple ukrainien, a déclaré le 19 mai à Kiev le commandant de l'armée des Etats-Unis en Europe (USAREUR), le général Frederick «Ben» Hodges. 

    Le général a dans le même temps souligné que l'armée ukrainienne était parfaitement consciente de la nécessité de cet "investissement" pour la sécurité du pays.

    "Il s'agit d'une «vision à long terme» de la formation professionnelle, d'une recherche de possibilités permettant de former des officiers avec le concours de représentants d'autres pays. Il s'agit d'un investissement à long terme visant à créer la base nécessaire pour assurer la sécurité du peuple ukrainien", a souligné Ben Hodges lors d'une conférence de presse à Kiev. 

    Le 19 mai, le général a assisté à l'exercice américano-ukrainien "Fearless Guardian 2015" qui se déroule dans la région de Lvov (ouest de l'Ukraine).

    "Nous vous aiderons à défendre votre pays et nous ferons tout notre possible pour que les combattants de la Garde nationale assimilent l'expérience pratique acquise par les militaires américains", a déclaré Ben Hodges cité par l'agence Ukrinform. 

    Selon certains analystes ukrainiens, le règlement pacifique du conflit dans le Donbass n'est pas pour demain. C'est la raison pour laquelle les Etats-Unis doivent livrer des armes "létales" à Kiev. Ces analystes sont persuadés que les formations dispensées par les instructeurs américains rendront l'armée ukrainienne en mesure de reprendre par la force le contrôle du Donbass. 

    Le commandant de l'USAREUR a en outre rappelé que lors du sommet de l'Otan tenu il y a un an dans le Pays de Galles, 20 Etats avaient qualifié "d'illégale" l'annexion de la Crimée par la Russie. 

    "Vingt pays réunis il y a un an dans le Pays de Galles ont reconnu que l'annexion de la Crimée était illégale et qu'il était indigne au XXIe siècle de recourir à la force pour modifier les frontières des Etats européens. Les membres de l'Alliance se sont mis d'accord sur la nécessité de donner des garanties à ceux qui se trouvent aux frontières orientales de l'Otan", a souligné Ben Hodges.

    Selon lui, ces garanties se sont matérialisées dans un "grand nombre d'exercices militaires pour les pays de l'Otan, de la mer Baltique à la mer Noire". Le général a précisé qu'en 2015, l'Alliance atlantique projetait d'en tenir 25 dans cette région.

    Lire aussi:

    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Tags:
    Fearless Guardian 2015, Armée des Etats-Unis en Europe (USAREUR), Garde nationale de l'Ukraine, Ben Hodges, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik