Ecoutez Radio Sputnik
    Сiel

    L'Ukraine en lutte pour le ciel de la Crimée

    © Flickr/ ARG_Flickr
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (187)
    114180

    Kiev a condamné une trentaine de compagnies aériennes russes à une amende pour avoir survolé la Crimée.

    Le Service ukrainien pour l'aviation a condamné 28 compagnies aériennes russes, dont Aeroflot, à des amendes d'un montant total de 22,3 millions de dollars pour le survol de la Crimée, intégrée en mars 2014 à la Fédération de Russie, a annoncé l’édition ukrainienne Liga.Biznes.

    «Le Service ukrainien pour l'aviation a condamné le 15 mai dernier plusieurs compagnies aériennes russes à 3.493 amendes pour 475,048 millions de hryvnias (22,3 millions de dollars) pour avoir violé les règles de l'utilisation de l’espace aérien ukrainien dans la région de Simféropol (au-dessus de la Crimée)", a indiqué Liga.Biznes.

    Parmi les 28 compagnies aériennes frappées d'amende figurent entre autres les deux plus grandes compagnies aériennes russes, Aeroflot et Transaero, ainsi que Rossiya, Globus, VIM-AVIA et Ural Airlines. Aeroflot doit notamment verser 9,2 millions de dollars aux autorités ukrainiennes.

    Guéorgui Logvinski, député du groupe Front populaire d'Arseni Iatseniouk à la Rada suprême (parlement ukrainien), a annoncé le 18 mai dernier que Kiev avait l'intention de déposer une demande d'exclusion de Moscou de l’Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO).

    Selon lui, l'Ukraine a enregistré plus de 3.300 cas de "violation de l'espace aérien ukrainien par des avions russes" en Crimée.

    Peuplée en majorité de russophones, la Crimée a adhéré à la Fédération de Russie suite à un référendum organisé après le coup d'Etat ukrainien du 22 février 2014, 96% des participants au scrutin ayant voté pour le rattachement de la péninsule à la Russie. Kiev et les pays occidentaux ne reconnaissent pas le référendum criméen et dénoncent l'annexion de la péninsule par Moscou.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (187)

    Lire aussi:

    Crimée: plusieurs drones ukrainiens abattus
    La Russie ferme son espace aérien aux vols de transit ukrainiens
    Sanctions: la Russie peut limiter le survol de son territoire
    Tags:
    Guéorgui Logvinski, Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), Ural Airlines, Transaero, Service ukrainien pour l'aviation, Aeroflot, Rada suprême, Crimée, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik