International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 820
S'abonner

La chef de la diplomatie européenne déplore les massacres perpétrés par les djihadistes de l'Etat islamique dans la ville syrienne de Palmyre tombée mercredi sous leur contrôle.

Les massacres et les destructions de monuments culturels par les combattants du groupe terroriste Etat islamique (EI) peuvent être assimilés aux crimes de guerre, a indiqué la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini dans un communiqué publié à l'occasion de la prise de Palmyre.

"Symbole du richissime patrimoine culturel de la Syrie, la ville de Palmyre a été un carrefour de civilisations tout au long de l'Histoire. Aux termes du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, les massacres perpétrés par Daech et la destruction délibérée du patrimoine culturel et archéologique en Syrie et en Irak peuvent être assimilés à un crime de guerre", lit-on dans le communiqué qui utilise l'acronyme arabe pour désigner l'Etat islamique.

Selon Mme Mogherini, l'UE a pris toutes les mesures nécessaires, conformément à la résolution 2199 du Conseil de sécurité de l'Onu, pour prévenir le trafic illégal de biens culturels. 

Ce trafic "contribue directement au financement de l'EI/Daech et d'autres organisations terroristes", souligne la chef de la diplomatie européenne.

"Nous soutenons les efforts des Nations unies visant à mettre un terme au conflit qui se poursuit depuis quatre ans en Syrie", déclare Mme Mogherini. 

Elle salue les efforts déployés par la "coalition anti-Daech" en vue de stopper l'expansion de cette organisation terroriste.

Les djihadistes de l'Etat islamique se sont emparés mercredi de la totalité de la ville syrienne de Palmyre, qui abrite une cité antique classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Une base militaire, une prison et un bureau des services de sécurité syriens sont tombés sous leur contrôle. Bien que les habitants et les monuments historiques les plus précieux aient été évacués avant l'arrivée des terroristes, les vestiges historiques de Palmyre risquent d'être détruits.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Voici pourquoi WhatsApp n’est pas utilisé par les hauts responsables de l’Onu
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Une course-poursuite avec des lanceurs d’œufs vire au drame en Charente-Maritime
Tags:
Etat islamique, Federica Mogherini, Palmyre, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik