International
URL courte
Situation en mer de Chine méridionale (80)
0 548
S'abonner

Les Etats-Unis ont fixé la date et le lieu de signature d'un code de conduite en mer de Chine méridionale par Pékin et les Etats membres de l'ASEAN.

Le secrétaire d'État adjoint pour les affaires de l'Asie de l'Est et du Pacifique Daniel Russel a déclaré jeudi 21 mai que Washington appelait à signer un code de conduite en mer de Chine méridionale lors du Sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) qui se tiendra à Kuala Lumpur (Malaisie) en novembre 2015.

Le document est censé apaiser les tensions causées par le litige territorial qui oppose depuis plusieurs années la Chine et certains Etats membres de l'ASEAN. La crise a été provoquée par les revendications sur certains territoires se situant en mer de Chine méridionale, notamment les îles Paracels et les îles Spratleys, émises par la Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, Brunei et la Malaisie.

La Chine mène depuis un certain temps des négociations avec le Vietnam, les Philippines et la Malaisie afin d'adopter un code visant à encadrer le comportement de chaque partie prenante dans la région. Le processus est lent pour de nombreuses raisons. Dans le même temps, la Chine est hostile au fait que les pourparlers se déroulent sous l'égide de l'ASEAN et qu'un pays tiers (à savoir les Etats-Unis) intervienne dans les affaires de la région.

Selon certains experts, sous prétexte d'encourager le règlement du conflit territorial, Washington promeut ses intérêts géopolitiques en mer de Chine méridionale.

Véritable pivot stratégique et militaire, les îles Paracels et Spratleys jouent un rôle géopolitique non négligeable. Près de 50% du trafic commercial mondial et environ 80% du transport de pétrole passent par cette région, qui renferme en outre des gisements de gaz naturel et de pétrole.

Un conflit territorial local éclatant dans cette zone menacerait de dégénérer en conflit plus global entre deux puissances économiques — la Chine et les Etats-Unis. Un conflit dont l'enjeu est le contrôle sur la navigation des navires militaires et commerciaux en mer de Chine méridionale ainsi que l'exploitation des gisements d'hydrocarbures.

 

Dossier:
Situation en mer de Chine méridionale (80)

Lire aussi:

Pétrole en mer de Chine: la tension monte entre Pékin et les USA
Amiral US: Pékin construit une "Muraille de sable" en mer de Chine
Mer de Chine méridionale: Pékin rejette les accusations des USA
Tags:
Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Mer de Chine méridionale, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook