Ecoutez Radio Sputnik
    Militants du groupe Etat islamique (EI)

    Medias suédois: un des recruteurs principaux de l'EI est identifié

    © AP Photo / File
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    0 618
    S'abonner

    Selon les médias, les services spéciaux suédois ont identifié un des recruteurs principaux du groupe terroriste Etat islamique (EI).

    Baschar al-Assad
    © Photo. Service de presse du président syrien
    Billé Ilias Mohamed, 30 ans, est soupçonné d'avoir organisé un système de recrutement des terroristes en Suède avec une base située dans le nord de Stockholm, rapporte vendredi le journal suédois Aftonbladet.

    "Billé Ilias Mohamed a aidé au moins 14 jeunes hommes et jeunes filles à joindre la Syrie afin de faire la guerre avec les islamistes", indique le journal.

    Le recruteur, largement connu parmi les djihadistes, a des antécédents judiciaires. Le tribunal de Göteborg l'a condamné à 4 ans de prison en automne 2010 pour préparation d'un attentat. Mais il a été relaxé en appel en 2011 fautes de preuves suffisantes.

    "La situation avec le recrutement de terroristes en Suède tourne à mal", a déclaré le chef du Service de renseignement suédois (SÄPO) Anders Thornberg cité par Aftonladet. "Si cela continue, bientôt les autorités de la Suède ne pourront pas faire face à la situation". En outre, selon M.Thornberg, il y a de plus en plus de sympathisants de l'EI parmi les Suédois.

    Entre temps, le gouvernement suédois a récemment décidé d'accorder des logements et des emplois aux terroristes rentrés du Proche-Orient afin de les aider à "s'intégrer dans la société."

    Le parlementaire suédois Hanif Bali a fustigé ce projet lors d'un débat télévisé diffusé sur l'Aftonbladet TV. Il a qualifié de "traîtres" ceux qui vont à la guerre pour l'EI et a appelé à désislamiser le pays.

    Les représentants des groupes politiques de la gauche radicale ainsi que les sociaux-démocrates ont immédiatement critiqué les déclarations de M.Bali. "Il est inacceptable que le porte-parole du deuxième parti en Suède émet à la télé les mêmes propos qu'(Anders) Breivik!", écrit le social-démocrate Torbjörn Jerlerup dans son blog. D'autres sociaux-démocrates défendent aussi les ex-combattants de l'EI.

    Au moins 300 Suédois sont partis au Proche-Orient pour faire le djihad dont les services spéciaux suédois ont identifié 130 personnes. Environ 80 djihadistes sont rentrés en Suède. Selon les services de renseignement du pays, beaucoup d'entre eux peuvent avoir des missions terroristes.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    L’organisation terroriste État islamique menace l'Asie
    Europe: des "vétérans" du conflit en Syrie ont créé un réseau terroriste
    L'école internationale du terrorisme recrute
    Schengen: Paris veut renforcer les contrôles aux frontières
    Tags:
    djihadisme, Etat islamique, Proche-Orient, Suède, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik